Réforme du baccalauréat: les dysfonctionnements et les angoisses perdurent

Par

Depuis la rentrée, le nouveau baccalauréat version Blanquer est entré en vigueur en classe de première. Les élèves, en plus du tronc commun, ont dû choisir trois spécialités et vont passer en janvier les épreuves de contrôle continu. Problème : des inconnues multiples demeurent sur le contenu des examens. Enseignants et élèves restent dans le flou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saphir et Sarah se sont résolues à sacrifier une partie de leurs vacances de Noël. Ces deux élèves de première dans un lycée de Sarcelles (Val-d’Oise) vont consacrer quelques jours de leurs congés à réviser. Logan, Titouan et Louise sont aussi dans l’expectative et attendent de savoir comment vont se dérouler les premières épreuves du baccalauréat nouvelle mouture.