Sarkozy refait de la politique

Par

Une nouvelle fois, l'ancien chef de l'Etat a évoqué une « guerre de civilisation », terme déjà utilisé juste après les tueries, et contesté jusque dans son propre camp.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fini l'union nationale proclamée au lendemain des attentats de Paris ! Mercredi soir sur France 2, le président de l'UMP et ancien président de la République, qui modérait ses coups depuis les attaques terroristes, a ressorti les poings pour critiquer abondamment les mesures annoncées par Manuel Valls afin de renforcer le renseignement (lire notre article).