Manifestant amputé après un coup de matraque : le parquet de Paris ouvre une enquête

Un photographe amateur de 26 ans a annoncé déposer plainte pour « violences volontaires ayant entraîné une mutilation ». Il a été amputé du testicule droit après avoir reçu un coup de matraque d’un policier, le 19 janvier, lors de la mobilisation parisienne contre la réforme des retraites. Le parquet de Paris a ouvert une enquête, confiée à l'IGPN.

La rédaction de Mediapart (avec AFP)

22 janvier 2023 à 20h27

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« C’est un travail d’apprendre à vivre sans une partie de moi. » Ivan, un ingénieur de 26 ans, a annoncé ce dimanche à Libération porter plainte pour « violences volontaires ayant entraîné une mutilation par personne dépositaire de l’autorité publique ». Présent jeudi 19 janvier à la manifestation parisienne contre la réforme des retraites, ce Franco-Espagnol a dû être amputé d’un testicule après un coup de matraque d’un policier.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal