François Hollande rappelle les frondeurs à l'ordre

Par

Après l'adoption, sans vote, de la loi Macron, le président s'est adressé aux « parlementaires (qui) ne font pas ce que veut le pays ». Il a appelé sa majorité à la « responsabilité » et à la « lucidité ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Hollande a appelé, samedi 21 février, a justifié le passage en force de l’exécutif pour faire adopter le projet de loi Macron en recourant à l’article 49-3 de la Constitution et appelé sa majorité à la « responsabilité » et à la « lucidité ».