D'après nos informations, le parquet de Paris a ouvert, mardi 21 avril, une enquête préliminaire visant le député UMP Dominique Tian, soupçonné d'« omission substantielle dans sa déclaration de patrimoine ». L'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales s'est vu confier les investigations. C'est la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), chargée de contrôler les déclarations de patrimoine des élus depuis la fin 2013, qui avait saisi la justice vendredi 17 avril, « en raison notamment de l’omission d’avoirs détenus à l’étranger ».