A la cour d’appel de Paris, des audiences en «surchauffe» et des remises en liberté au compte-gouttes

Par Brendan Kemmet

Les demandes de remise en liberté ont explosé avec le confinement, mais les parquets sont soupçonnés de faire « systématiquement appel », selon des avocats qui dénoncent des audiences surchargées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur l’île de la Cité, dans un palais de justice de Paris presque désert, la chambre de l’instruction de la cour d’appel est en « surchauffe », selon plusieurs sources judiciaires. Avec une juridiction assaillie de demandes de remise en liberté et d’appels du parquet, les journées sont denses et les libérations de détenus parcimonieuses, même dans des cas médicaux délicats selon certains avocats.