Retrait écolo en Paca : dans les coulisses d’un psychodrame

Par Coralie Bonnefoy et Loeiza Alle (Marsactu)

Après avoir annoncé son maintien, le candidat du Rassemblement écologique et social, Jean-Laurent Félizia, a finalement choisi de se retirer pour faire barrage au Rassemblement national. Notre partenaire Marsactu fait le récit d’une volte-face qui a plongé les forces écologistes et de gauche dans la tourmente.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marseille (Bouches-du-Rhône).– Visage fermé, mâchoire serrée. Dans un silence assourdissant, Jean-Laurent Félizia s’avance furtivement au cœur de l’arène de caméras, avant d’ôter son masque vert. Pour accoucher dans la douleur. « Je voterai dimanche prochain Renaud Muselier pour battre Mariani et sa triste cohorte. » Ce lundi après-midi, depuis son QG de la rue Friedland (6e), la tête de liste du Rassemblement écologique et social aux régionales vient annoncer son retrait du second tour des élections. Avec une amertume non dissimulée. « Il n’y avait, en vérité, pas de bon choix, mais c’était ma responsabilité d’en prendre un. »