Amandine Gay : « L'adoption est un enjeu politique »

Dans « À l’air libre » ce soir : notre invitée est la réalisatrice et autrice Amandine Gay, qui publie Une poupée en chocolat, récit entre autobiographie et essai qui interroge les enjeux de l’adoption transraciale.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

À l'air libre (141) Amandine Gay - Les armes française de la honte © Mediapart
PDF

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> Notre invitée est la réalisatrice et autrice Amandine Gay, qui publie Une poupée en chocolat, récit entre autobiographie et essai qui interroge les enjeux de l’adoption transraciale.

> Le contrat des sous-marins australiens avec la France, contrat du siècle, est rompu. L’État est en colère. Le business des armes devrait-il donner lieu à un débat plus large ? C’est ce que nous verrons avec notre invité, Aymeric Elluin, responsable du plaidoyer « Armes et peine de mort » à Amnesty International France. Il publie Ventes d'armes, une honte française.

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.


À l’air libre

À l’air libre
par À l’air libre
À l’air libre
par Nada Maucourant Atallah et Marie-Jo Sader

À la Une de Mediapart

France — Documentaire
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Exécutif — Parti pris
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Gouvernement
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Cac 40
Orange, nouvel exemple de la gouvernance à la française
L’assemblée générale du groupe de télécommunications doit approuver le 19 mai la nomination de Jacques Aschenbroich comme président d’Orange. Choisi par l’Élysée, le président de Valeo ne connaît pas le monde des télécoms. Tout cela au moment où cette industrie est en pleine révolution.
par Martine Orange

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne