L’école de Marion Maréchal à la recherche de fonds

Par

Dons de particuliers et d’entreprises mécènes, frais d’inscription salés… L’Issep, l’institut d’extrême droite lancé par la petite-fille de Jean-Marie Le Pen à Lyon, bâtit pas à pas sa stratégie de financement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sans subventions publiques possibles, l’Issep, l’institut de sciences sociales, économiques et politiques lancé à Lyon, en 2017, par Marion Maréchal qui veut en faire un « Sciences Po » des droites, ne peut compter que sur les dons et les inscriptions des élèves. Le site Mediacités a mené l’enquête sur ses financeurs privés.