«Acte VI» à Paris: six heures de manif sauvage, Eric Drouet interpellé

Par

Les gilets jaunes ont multiplié les diversions sur les réseaux sociaux, avant de partir depuis Montmartre en manif sauvage à travers Paris. Vers 15 heures, les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants place de l’Hôtel-de-Ville et rue de Rivoli. L’un des porte-parole, Éric Drouet, a été interpellé près de la place de la Madeleine, puis placé en garde à vue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Montmartre ! », « le parvis du Sacré-Cœur », a écrit Éric Drouet, vers 9 heures du matin, samedi, sur la page Facebook de la France en colère. En fixant ce rendez-vous complètement inattendu, le porte-parole des « gilets jaunes » a fait un joli pied de nez aux forces de l’ordre, qui avaient envoyé de gros effectifs à Versailles, l’un des lieux de rassemblements mentionnés durant la semaine, mais où personne ou presque ne s’est rendu. Présent parmi les manifestants, puis bloqué avec une centaine d’autres, rue Vignon, près de la place de la Madeleine, Éric Drouet a été ciblé puis interpellé parmi la foule, vers 14 heures.