Elodie et Amélie: «Je vais devoir adopter mon propre enfant»

Par

Élodie, doctorante en sociologie, et Amélie, salariée d’une ONG française, attendent un bébé conçu par insémination artificielle en Belgique. C’est Amélie qui porte l’enfant et Élodie devra l’adopter pour voir reconnue sa parentalité, ce qu’elles trouvent « très bizarre ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les états généraux de la bioéthique lancés le 18 janvier 2018 vont examiner jusqu’en juillet l’ouverture à toutes les femmes de la procréation médicalement assistée (PMA), réservée en France aux couples hétérosexuels infertiles. Mediapart publie six témoignages de femmes homosexuelles qui ont eu recours à la PMA à l’étranger.