Covid-19: l’espacement des injections, remède contesté au manque de vaccins

Par Lise Barnéoud

La Haute Autorité de santé a recommandé, samedi 23 janvier, d’augmenter le délai entre les deux injections afin d’accélérer l’administration de la première dose aux personnes vulnérables. Mais Olivier Véran a déclaré, mardi, qu'il s'y refusait à ce stade. Complexe, la question rejoint l’éternel conflit entre santé publique et médecine individuelle. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Tout le monde a un plan, jusqu’au premier coup de poing dans la face », disait le boxeur Mike Tyson. « Avec le Covid, nous prenons coup sur coup. Il est temps de changer de plan », appellent de plus en plus de chercheurs, professeurs et médecins.