A l'Epide de Compiègne, envoyer des courriels racistes et pornos vaut un simple avertissement

Plusieurs courriels racistes et pornographiques ont été envoyés depuis la messagerie professionnelle du directeur adjoint du centre Épide de Compiègne, chargé de réinsérer des jeunes en difficulté. L'intéressé minimise les faits, parlant de « blagounettes ». Il a reçu un simple avertissement. Celui qui a dénoncé les faits, en revanche, n'a pas vu son contrat renouvelé.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Créé en 2005, l'Établissement public d’insertion de la défense (Épide) parie sur un encadrement dispensé par d'anciens militaires pour réinsérer des jeunes sans diplôme ni emploi, et en grande difficulté sociale. Ancien contractuel d'un de ces centres de la « dernière chance », Laurent Létoffé, 40 ans, ne cache pas sa colère. Le 10 juin 2013, après deux contrats de trois ans au centre Épide de Compiègne (Oise), son contrat n'a pas été renouvelé, pour insuffisance professionnelle et « attitude incompatible avec les missions de l’Épide ». Au bout de six ans, la plupart des contractuels sont habituellement embauchés en CDI. « Sauf cas particulier », rappelle son ex-directeur, Éric Nicaise, lieutenant-colonel à la retraite, qui reproche à Laurent Létoffé, notamment, des propos « graveleux » envers ses collègues féminines et une attitude menaçante. Des faits contestés par Laurent Létoffé devant le tribunal administratif.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

À travers l’Afghanistan, sous les talibans — Reportage
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Climat — Reportage
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Livres — Entretien
Comment les inédits de Louis-Ferdinand Céline ont été « préservés »
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Politique — Parti pris
« Extrême gauche » à l’Assemblée : la Macronie au royaume de l’absurde
En renvoyant systématiquement la Nupes à « l’extrême gauche », la Macronie continue de banaliser l’extrême droite qui, présente en force à l’Assemblée nationale, se félicite d’avoir autant de ventriloques.
par Mathieu Dejean