Un procès périlleux attend François Fillon

Par

L’ex-premier ministre, son épouse, Penelope Fillon, et son successeur à l’Assemblée, Marc Joulaud, doivent répondre à partir de lundi de détournements de fonds publics devant le tribunal correctionnel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ancien champion de la droite reconverti dans la finance, François Fillon comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Paris à partir de ce lundi. L’ex-candidat (LR) à la présidentielle de 2017 sera jugé pour détournement de fonds publics, complicité et recel, ainsi que pour complicité et recel d’abus de biens sociaux, et manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Le procès doit s’achever le 11 mars. Il s’annonce très difficile pour François Fillon et les deux autres prévenus.