Quatre morts, dont le gendarme Beltrame, dans un attentat dans l'Aude

Par

Quatre victimes sont à déplorer, le 23 mars, après l’attaque survenue dans l’Aude, où un individu a tiré sur des CRS et des automobilistes avant de prendre en otages des personnes dans un supermarché. Le lieutenant-colonel de gendarmerie, qui s’était sacrifié en prenant la place d’un otage, a été assassiné par le terroriste avant que celui-ci ne soit abattu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France a de nouveau été frappée par le terrorisme. Vendredi matin, un homme circulant à bord d’un véhicule a tiré sur des CRS, blessant l’un d’eux, non loin de Carcassonne, dans l’Aude. Plus tard dans la journée, on a appris qu’il avait tué un peu plus tôt un automobiliste en lui volant son véhicule. Le tueur a ensuite pris en otages plusieurs personnes dans un supermarché avant d’être neutralisé par le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN). Samedi matin, le ministère de l'intérieur a annoncé que le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, qui s'était sacrifié en prenant la place d'un otage, avant de se faire tirer dessus par le terroriste, est décédé. Au total, quatre morts sont donc à déplorer, ainsi que quinze blessés dans cette nouvelle attaque, la première à frapper l’Hexagone depuis le début de l’année.