Edouard Martin : «Je ne suis pas un produit marketing»

L'ancien syndicaliste de Florange, tête de liste PS aux élections européennes, est l'invité du onzième numéro d'Objections. Une arrivée en politique qu'il revendique au nom « des ouvriers ». Et de fait, tout au long de cet entretien, il ne ménage personne, ni Hollande, ni Valls, ni Gattaz, ni l'Europe et son « carcan complètement imbécile des 3 % »...

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

« J’ai envie de rester moi-même », nous a lancé Édouard Martin, en conclusion du onzième numéro d’Objections. Une manière de répondre à ceux qui l’accusent de « trahison » pour avoir accepté de mener la liste PS aux élections européennes, dans l’est de la France.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié