Législatives : dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN

À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Nice et Menton (Alpes-Maritimes).– Sur le marché niçois de La Libération vendredi 20 mai, un étrange ballet s’organise. Benoît Kandel, candidat fraîchement investi par le Rassemblement national (RN) dans la 3circonscription de Nice, ville où Marine Le Pen a fait 22 % au premier tour de l’élection présidentielle et Éric Zemmour 14 %, distribue quelques tracts montrant la photo de Jordan Bardella et de Marine Le Pen. Les tracts avec sa photo à lui ne sont pas encore arrivés et il doit souvent se présenter aux badauds qu’il rencontre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal