Sarkozy candidat: on prend le même et ça recommence...

Par

C'est donc la surprise du chef : on se demandait si Nicolas Sarkozy serait candidat à la présidentielle, via la primaire à droite, ou s’il ne le serait pas. La réponse est tombée, tels les trois coups du destin : c'est oui. Quel étonnement !

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l'introduction de son livre Tout pour la France (publié chez Plon), Nicolas Sarkozy raconte ses hésitations : « Rarement dans ma vie ai-je aussi profondément réfléchi aux conséquences d’une décision. J’ai hésité. J’ai retourné les données du débat dans tous les sens, j’ai essayé d’être le plus honnête possible vis-à-vis des autres, de ma famille, comme de moi-même. J’ai consulté, j’ai écouté. Et finalement j’ai décidé. Ce fut comme un soulagement car l’évidence s’était imposée. »