Les intellos de gauche phosphorent sur la « zemmourisation » des esprits

Par

Les réactions de la gauche intellectuelle au duel entre Zemmour le polémiste identitaire et Mélenchon le chef de file des Insoumis mettent en lumière un monde des idées désemparé par l’extension des domaines de l’extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Crispés, consternés, indécis. Les penseurs et penseuses de la gauche critique ont l’esprit à vif depuis l’annonce du débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour sur BFMTV le 23 septembre. Le choix du candidat à la présidentielle de La France insoumise (LFI) de se confronter au polémiste d’extrême droite lors d’un face-à-face télévisé, mis en scène comme un événement politique, laisse la plupart d’entre eux et elles au minimum sceptiques. Plusieurs figures des sciences sociales engagées à gauche ont immédiatement, et publiquement, manifesté leur malaise.