La plainte contre Sud Education crée une double controverse

Par et

Sud Éducation organise deux jours de réunion sur le racisme et l’islamophobie dans l’Éducation nationale, avec notamment des ateliers non mixtes. Jean-Michel Blanquer porte plainte contre les organisateurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marine Le Pen ouvre le bal, debout pour applaudir Jean-Michel Blanquer. La presque totalité de l’Assemblée nationale suit le mouvement. Qu’a donc bien pu dire le ministre de l’éducation nationale pour mériter une telle ovation ? Jean-Michel Blanquer a annoncé qu’il allait porter plainte contre le syndicat Sud Éducation de la Seine-Saint-Denis (93). La scène se déroule le 21 novembre, plus d’un mois après l’envoi par Sud Éducation 93 à ses adhérents d’une plaquette sur deux journées d’information syndicale portant sur « l’antiracisme à l’école », prévues pour la mi-décembre 2017.