Une large partie de la gauche s'indigne du choix du chef de l'Etat

Par

L'annonce du gouvernement d'étendre la déchéance de nationalité et de l'inscrire dans la Constitution a glacé une grande partie de la gauche mais aussi le Défenseur des droits. Au point de redessiner le paysage politique ? Tour d'horizon des premières réactions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Secousse ou tremblement de terre ? La volonté d’étendre la déchéance de nationalité va-t-elle simplement diviser la gauche ou carrément la faire exploser ? Mercredi soir, il était encore difficile de mesurer l’impact des annonces du gouvernement en dépit de nombreuses réactions outrées.