Puigdemont: "Je veux revenir en Catalogne le plus tôt possible."

Par
Carles Puigdemont a invité samedi le gouvernement espagnol à le laisser rentrer à temps pour la séance inaugurale de la nouvelle législature catalane, le 23 janvier, afin qu'il puisse être élu à la présidence de la région.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Carles Puigdemont a invité samedi le gouvernement espagnol à le laisser rentrer à temps pour la séance inaugurale de la nouvelle législature catalane, le 23 janvier, afin qu'il puisse être élu à la présidence de la région.