Le Défenseur des droits dénonce de nouveau la loi Asile et immigration

Dans un entretien au JDD, Jacques Toubon demande à ce que « la vérité et la raison reprennent le dessus sur les préjugés et les émotions »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un entretien au JDD, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, s’en prend de nouveau à la loi Asile et immigration, examinée en ce moment au Sénat. Il dénonce également le traitement par la France des migrants du navire Aquarius, que l’État a empêché d’accoster sur son territoire. « Le principe de non-refoulement prévu par la Convention de Genève impose à la France de donner à l’errance de ces personnes une réponse humanitaire et juridique : les accueillir d’abord, observer leur situation administrative ensuite », estime Jacques Toubon.