Sarkozy-Takieddine : la folle histoire d’une manipulation

La rétractation de Ziad Takieddine dans l’affaire libyenne n’était pas sincère. De nouveaux documents judiciaires consultés par Mediapart démontrent l'ampleur de la manipulation au profit de Nicolas Sarkozy. Son rôle est au cœur de l'enquête. Comme celui de « Mimi » Marchand, qui a expliqué aux enquêteurs sa mission : « Tuer Mediapart. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce devait être, pour Nicolas Sarkozy, le Graal tant attendu. La preuve d’une machination judiciaire ourdie contre lui depuis des années par une justice et une police françaises sans foi ni loi.