Adrien Quatennens: «Le risque, ce serait de faire de La France insoumise un parti figé»

Par et

Pour le député FI du Nord, porte-voix de son groupe à l'Assemblée contre la réforme du code du travail, le projet du gouvernement est d'une dureté sociale absolue. Le jeune élu veut prendre sa part dans la structuration du mouvement, mais estime qu'il faut se garder d'en figer le dynamisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est devenu en quelques jours la voix de La France insoumise concernant la réforme du droit du travail. Élu député à Lille à l'âge de 27 ans, Adrien Quatennens a passé son baptême du feu en soutenant la motion de rejet préalable au nom de la FI au début de l'examen du projet de loi d'habilitation du gouvernement à légiférer sur ordonnances. Un discours d'une trentaine de minutes applaudi à gauche, et remarqué par les médias.