Financement du voyage en Egypte: le FN reste silencieux

Par

Alors que Marine Le Pen est accusée d'avoir financé son voyage en Égypte via les Émirats arabes unis, le Front national évite les questions. L'entourage de la présidente du FN ne dément pas ces informations. Interrogé ce lundi sur France 2, le secrétaire général du parti dément mollement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Non, c'est tout à fait… D'abord, c'est inexact, ensuite évidemment qu'il y a une différence fondamentale entre le Qatar et les Émirats arabes unis. Les Émirats combattent l'islamisme radical, le Qatar soutient et finance les factions islamistes. » C'est un démenti très léger que le secrétaire général du Front national a opposé sur France 2 lundi matin. Interrogé dans l'émission « Les quatre vérités » sur le financement du voyage en Égypte de Marine Le Pen, en 2015, Nicolas Bay, visiblement dérouté par la question, a réfuté – mollement – que cette visite ait été prise en charge par les Émirats arabes.