Au procès de Georges Tron: «Je suis totalement innocent»

Par

Les avocats de l’ancien ministre Georges Tron, accusé de viols en réunion devant la cour d’assises de Seine-Saint-Denis, s’attaquent à la solidité du dossier d’enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Commandante à la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles, Patricia Pendariès est entendue comme témoin ce mercredi par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis. C’est elle qui a dirigé l’enquête « hors norme » sur Georges Tron, accusé au départ d‘agressions sexuelles et de harcèlement par Eva Loubrieu et Virginie Faux (le parquet a rapidement requalifié certains des faits visés par les plaignantes en viols).