A Madrid, les quartiers populaires s’organisent face au Covid

Par

Caisses de solidarité pour les plus démunis, mobilisation de femmes de ménage, espaces de « santé communautaire » mêlant habitants et médecins… Mediapart s’est rendu dans des quartiers de Madrid où s’inventent des mouvements d’auto-organisation, pour pallier l’absence des pouvoirs publics face au Covid.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Madrid (Espagne).– Mohammed Hossain est mort du Covid le 26 mars. La famille de ce Bangladais de 67 ans, qui présentait des fragilités au cœur, assure avoir appelé chaque jour, au cours des six journées précédant son décès, les numéros d’urgence mis en place par la région et l’État pour faire face à la pandémie. Lorsque les secours se sont finalement déplacés, ce gérant d’un restaurant indien du quartier de Lavapiés, tout près du centre de Madrid, était déjà décédé.