Chantal Jouanno juge le grand débat faussé

Par
Le grand débat est "faussé" et se résume plutôt à une consultation voire une opération de communication, a estimé vendredi Chantal Jouanno, qui a renoncé le 8 janvier à présider à son organisation après une polémique sur son salaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le grand débat est "faussé" et se résume plutôt à une consultation voire une opération de communication, a estimé vendredi Chantal Jouanno, qui a renoncé le 8 janvier à présider à son organisation après une polémique sur son salaire.