Usul. Présidentiables: la course est lancée

Par Usul et Rémi Liechti

Les potentiel·le·s candidat·e·s à 2022 rongent leur frein car le contexte de pandémie mondiale laisse peu d’espace à leurs manœuvres médiatiques. Pourtant, chacun·e s’affaire à donner à la presse des signes de sa « disponibilité ». Mais qu’est-ce qu’un bon présidentiable ?

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

© Mediapart

Les potentiel·le·s prétendant·e·s à l’élection présidentielle 2022 rongent leur frein car le contexte de pandémie mondiale ne laisse pas beaucoup d’espace à leurs manœuvres médiatiques. Pourtant, chacun·e s’affaire à donner à la presse des signes de sa « disponibilité ». Ces derniers jours, tout semble même s’accélérer, offrant l’occasion de faire un point sur toutes ces candidatures. D’ailleurs, qu’est-ce qu’un bon présidentiable ?

> Suivez « Ouvrez les guillemets » sur Twitter, Facebook et YouTube.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous