mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Édition de la mi-journée

Cazeneuve poursuivi par des ex-assignés à résidence

25 février 2016 | Par Jérôme Hourdeaux

Le ministre de l'intérieur et son ancien directeur des libertés publiques sont accusés de détention arbitraire par cinq personnes assignées à résidence sur la base d'éléments fournis par les services. Ces assignations avaient été levées par l'État après le dépôt de recours devant les tribunaux administratifs. La LDH et la FIDH se sont portées partie civile. Elles entendent aller « jusqu’au bout des moyens de droit ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une première pour les deux associations. Jeudi 25 janvier, la Ligue des droits de l’homme (LDH) et la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) ont annoncé le dépôt d’une série de plaintes pénales contre le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve.