Dans la «manif pour tous», le «peuple de droite» et l'extrême droite

Par

La manifestation de dimanche contre le mariage pour tous a été transformée par l'UMP en mobilisation contre la politique du gouvernement. Des centaines de milliers de personnes ont défilé à Paris: le «peuple de droite», selon des ténors UMP, mais aussi des militants de l'extrême droite la plus radicale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Devant une manifestation aussi gigantesque, Hollande devrait avoir la sagesse de reculer comme Mitterrand en 1984 », a estimé Nadine Morano, sur Twitter. Rééditer 1984, c’est précisément ce qu’attendent depuis plusieurs mois des militants et sympathisants de droite. « Ce sera comme avec l’école libre en 1984 ! J’y étais ! On avait fait tomber Mauroy ! Cette fois, il faut faire tomber Ayrault », nous promettait un manifestant le 17 novembre, à l’issue de la première mobilisation des anti-mariage pour tous. À l'époque, un million de personnes (FN, RPR, UDF et réseaux catholiques) étaient descendues dans la rue pour la défense de l’école privée, faisant reculer le gouvernement socialiste.