Au Cned, des professeurs à bout de souffle

Par

Ce lundi, collégiens et lycéens reprennent les cours à distance. Les personnels du Centre national d’enseignement à distance (CNED), responsables de la « continuité pédagogique », dénoncent une surcharge de travail et une dégradation de leurs conditions d’exercice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce sont des plaintes qui s’échangent habituellement de manière discrète entre les salariés du Centre national d’enseignement à distance (CNED). Mais une partie des équipes était en grève, jeudi 8 avril, pour dénoncer ouvertement « une augmentation très importante du nombre d’inscrits, sans moyens humains supplémentaires », ayant pour conséquence une dégradation des conditions de travail au sein de l’institution.