La retraite de nabab de François Hollande

L’ex-chef de l’État va profiter d’une retraite globale de 15 100 euros mensuels net. Dans le privé, il faut avoir obtenu un salaire brut annuel de 353 000 euros, soit une addition géante de 8,8 millions d'euros sur 25 ans, pour parvenir à obtenir une pension aussi mirobolante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon une enquête du Point, François Hollande va percevoir une pension proprement mirobolante. Voici les calculs du magazine : « François Hollande, pour ce qui le concerne, depuis une loi de 2007, ne pourra pas cumuler autant que ses prédécesseurs, anciens fonctionnaires élus, mais il aura droit tout de même, hors Conseil constitutionnel – il a fait savoir qu'il n'irait pas –, à une retraite globale de 15 100 euros mensuels, à comparer aux 18 000 de Giscard et de Chirac. Ces 15 100 euros net cumulent officiellement quatre pensions : 5 184 euros pour la présidence de la République, 6 208 euros au titre de sa fonction de parlementaire, 3 473 euros au titre de sa retraite de conseiller référendaire de la Cour des comptes et 235 euros comme ancien élu local. »