Marilyn Baldeck (AVFT) : au travail, « ça bouge »

Par

La déléguée générale de lAVFT, l’Association contre les violences faites aux femmes au travail, dresse un bilan pour le quotidien dans les entreprises, trois ans après #MeToo. Sil na pas forcément changé, elle constate une meilleure prise en charge de ces sujets. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Son standard est de nouveau surchargé. Ces dernières années, l’accueil téléphonique de l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) est régulièrement submergé. C’est de nouveau le cas ces dernières semaines, pour une organisation qui fait figure de pionnière en la matière et dont l’importance n’a cessé de croître, trois ans et demi après #MeToo.