Anne Hidalgo place Emmanuel Macron face à son irresponsabilité

Par

En proposant un reconfinement pour lutter contre la dégradation sanitaire en Île-de-France, la mairie de Paris pose une question que les soutiens d’Emmanuel Macron refusent d’envisager : et si « l’épidémiologiste en chef » s’était trompé ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La mairie de Paris a adressé un message politique à Emmanuel Macron. Jeudi 25 février au soir, dans la foulée de la conférence de presse de Jean Castex, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d’Anne Hidalgo, regrettait sur Franceinfo « la situation actuelle » et la position « un peu attentiste » choisie par l’exécutif depuis plus de trois semaines. « Ce sont des demi-mesures avec des mauvais résultats », a tranché l’élu socialiste, rappelant au préalable que les chiffres en Île-de-France « ne sont pas bons » et que « les tendances sont encore moins bonnes ».