Attaques dans l’Aude: Radouane Lakdim, un terroriste suivi par la DGSI

Fiché pour radicalisation, il faisait partie du « haut du spectre ». Mais aucun signe ne laissait envisager un « passage à l’acte », selon le procureur de la République de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Radouane Lakdim, l’auteur de l’attaque terroriste qui a fait quatre morts à Trèbes et Carcassonne, vendredi 23 mars dans l’Aude, était un petit délinquant de 25 ans vivant dans une cité de Carcassonne, né au Maroc et naturalisé français à l’âge de 12 ans. Condamné pour des délits de droit commun – port d’arme prohibé en 2011 et usage de stupéfiants et refus d’obtempérer en 2016 –, il avait aussi été signalé pour sa radicalisation, en raison notamment de son activité sur des forums salafistes.