La procédure de liquidation des sociétés de Bernard Tapie dépaysée à Bobigny

Par

La présidente de la cour d’appel de Paris a rendu une ordonnance dépaysant à Bobigny la procédure de liquidation des sociétés de Bernard Tapie. C’est l’ex-homme d’affaires qui avait fait cette demande au prétexte notamment que Mediapart avait révélé l’ouverture d’une information judiciaire pour escroquerie au jugement à la suite d’une décision du tribunal de commerce de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La présidente de la cour d’appel de Paris, Chantal Arens, a rendu une ordonnance, en date du 18 avril dernier, dépaysant à Bobigny la procédure de liquidation des sociétés de Bernard Tapie. C’est l’ex-homme d’affaires qui avait fait cette demande au prétexte notamment que Mediapart avait révélé l’ouverture d’une information judiciaire pour escroquerie au jugement à la suite d’une décision du tribunal de commerce de Paris.