Parquet national financier: le dossier noir de la procureure Houlette

Mediapart révèle le contenu d’écoutes et de rapports de synthèse de la gendarmerie qui mettent gravement en cause l’ex-patronne du PNF, Éliane Houlette, quand elle était en fonction. Les faits avaient provoqué une demande d’enquête pénale par le parquet général de Paris pour « trafic d’influence », « prise illégale d’intérêts » et « violation du secret » visant la célèbre magistrate. Depuis, les investigations semblent s’enliser.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une affaire explosive pour la justice française. Figure judiciaire de la lutte anti-corruption, première patronne du Parquet national financier (PNF) de 2013 à 2019, l’ex-procureure Éliane Houlette a-t-elle une face cachée ? La célèbre magistrate est directement mise en cause par une série d’écoutes téléphoniques qui révèlent de troubles pratiques du temps où elle dirigeait le PNF, en lien avec un dossier de malversations présumées à la mairie de Marseille dont son parquet avait la charge, selon une enquête de Mediapart.