Ce que disent les jeunes de Saint-Étienne après les émeutes de 2009

Trois nuits d'émeutes ont enflammé la banlieue de Saint-Étienne en juillet 2009. Quelques mois plus tard, une vingtaine de jeunes habitants ont raconté à des chercheurs comment ils avaient vécu ces événements. Certains justifient les violences, d'autres au contraire les désapprouvent. Mediapart publie trois verbatims d'entretiens témoignant de rapports contrastés à la citoyenneté, à la police et au cadre de vie.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

© 

Entendre les jeunes habitants d'un quartier parler des émeutes qui ont eu lieu en bas de chez eux plutôt que d'analyser de l'extérieur les raisons d'une révolte : tel a été le parti pris de la chercheuse Valérie Sala Pala, professeure de science politique à l’Université Jean-Monnet de Saint-Étienne, lorsqu'elle a décidé d'enquêter à Firminy, dans la banlieue stéphanoise.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal