Ngamukol, un footballeur banni qui fait valoir ses droits

Par

L’attaquant Anatole Ngamukol a été mis à l’écart du groupe professionnel par son club, le Stade de Reims. Il a protesté : son employeur l’a exclu pour faute grave. Loin de vouloir en rester là et bien décidé à ce que le droit s’applique aussi au monde du football, il a porté plainte. Et explique pourquoi il s’estime victime de harcèlement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un footballeur est-il un salarié comme un autre ? C’est la question que pose l’attaquant Anatole Ngamukol, mis à l’écart par le Stade de Reims et qui a porté plainte contre son ancien club. Une première dans le monde du football, et qui n’est pas anecdotique : l’UNFP, le syndicat des joueurs professionnels de football, a décidé de se porter aux côtés du joueur dans le dossier au motif que le « football est un no man’s land juridique : ça ne peut plus durer ».