Dérive à l’IUT de Paris 13 : un précédent rapport pointait des dysfonctionnements

Par

Selon nos informations, le chef du département au cœur de la crise ouverte à l’IUT de Saint-Denis avait déjà fait l’objet d’une enquête de l’inspection générale en 2005. Ce rapport très sévère, que publie Mediapart, pointait des dysfonctionnements similaires à ceux dénoncés aujourd'hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire est désormais entre les mains de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. L’agression de son directeur, Samuel Mayol, mercredi 20 mai, a donné à la crise ouverte au sein de l’IUT (institut universitaire de technologie) de l’université Paris 13 une tout autre dimension. Ce dernier a en effet été roué de coups par deux hommes à la sortie d'une réunion du Grand Orient de France organisée dans le IXe arrondissement de Paris.