A Marseille, le diocèse demande l’expulsion d’un squat accueillant des exilés

Par

À Marseille, après avoir tenté de jouer les bons offices, le diocèse demande à la justice l’expulsion de plus de 200 exilés, familles de demandeurs d’asile et mineurs non accompagnés, qui occupent une bastide située dans le 14e arrondissement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Devant l’entrée de cette bastide surmontée d’une croix dans le 14e arrondissement de Marseille, de jeunes femmes discutent en prenant le soleil, un nourrisson dans les bras. Des adolescents jouent au Baby-foot, s’interpellant en italien. De grands couloirs pavés de tommettes mènent jusqu’à une cuisine collective, à une salle de jeux pour les enfants, à une infirmerie ainsi que, dans les étages, aux chambres attribuées à chaque famille. Sur un mur, un calendrier des activités est peint, avec chaque dimanche soir l’AG réunissant habitants et solidaires.