Urgence climatique et temps politique : la difficile équation des écologistes

Dans un contexte de chaos climatique extrême, les écologistes, réunis à Grenoble, s’attellent à la « refondation » de leur parti, avec un fort sentiment d’éco-anxiété. Des activistes pour le climat jugent la temporalité partisane en décalage avec l’urgence du moment.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Grenoble (Isère).– Sur le campus universitaire de Grenoble (Isère), les écologistes réunis pour leurs Journées d’été sont comme tétanisés, malgré l’ambiance conviviale. Pris en tenaille entre le rythme lent et retors de la démocratie interne d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) – qui tient son congrès en décembre – et l’accélération fulgurante du dérèglement climatique, ils sont inquiets.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal