La BNP condamnée au pénal pour ses prêts toxiques en francs suisses

Par

Le tribunal correctionnel de Paris a jugé qu’une filiale à 100 % de la banque était coupable de pratique commerciale trompeuse pour ses prêts gagés sur la monnaie helvétique. Quelque 2 235 emprunteurs floués vont toucher plus de 100 millions d’euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la justice française, une filiale entièrement détenue par la BNP a bien trompé sciemment ses clients en leur vendant des crédits immobiliers toxiques, basés sur le franc suisse. Mercredi 26 février, BNP Paribas Personal Finance (BNP PF), connue en France sous la marque Cetelem, a été condamnée par le tribunal correctionnel de Paris pour pratique commerciale trompeuse, et recel de ce délit.