Macron part en guerre contre "les mercenaires de la santé"

Par
Emmanuel Macron s'est dit jeudi résolu à lutter contre "les mercenaires de la santé", qui fragilisent selon lui les hôpitaux, et à renforcer l'implantation de fonctionnaires sur le terrain, face aux inquiétudes de maires des Pays de la Loire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANGERS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est dit jeudi résolu à lutter contre "les mercenaires de la santé", qui fragilisent selon lui les hôpitaux, et à renforcer l'implantation de fonctionnaires sur le terrain, face aux inquiétudes de maires des Pays de la Loire.