Abstention : « C'est au personnel politique de s'interroger profondément »

Analyse des premiers résultats de la soirée, et surtout de leur contexte : un océan d’abstention. Nos invités échangent sur ses causes et sur l’incapacité, voire l’absence de volonté des responsables politiques à en tirer les leçons. Discussion avec Jérémie Moualek, maître de conférences en sociologie.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Deux tiers des électeurs inscrits n’ont pas pris part au second tour des régionales. Par rapport au premier, aucun rebond significatif n’a été observé. Même élus avec des scores impressionnants, les présidentes et présidents de région n’auront pour légitimité qu’une fraction très minoritaire de l’électorat potentiel. Face à cette désertion civique, nos invités mettent en garde contre les solutions cosmétiques, qui en négligent sa source profonde : une désillusion et une insatisfaction énormes vis-à-vis de l’offre politique existante. 

Premiers résultats, premières analyses © Mediapart

Un débat animé par Valentine Oberti, avec Fabien Escalona et Mathilde Goanec de la rédaction de Mediapart, et le maître de conférences en sociologie Jérémie Moualek

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous