Des grèves reconductibles ou pas? Les hésitations de la base

Par et

Mediapart a suivi trois «AG» de militants et de salariés, à Paris et à Marseille. Les participants se disent prêts à durcir le mouvement. Mais ils cherchent le secteur qui pourrait servir de «locomotive», dans un contexte social morose.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Durcir ? Un peu partout en France, des assemblées générales improvisées réfléchissent ces jours-ci à la suite du mouvement contre la réforme des retraites. Bien sûr, il y a les journées «officielles» déjà calées par l'intersyndicale: les manifestations de ce samedi partout en France, la journée de grève du 12 octobre, deux actions qui font suite aux mobilisations réussies du 7 et du 23 septembre. (Retrouvez la carte des cortèges du 2 octobre ici.)