Kazakhgate: nouvelle perquisition chez Airbus

Par et

Les policiers de l'office anticorruption ont perquisitionné jeudi 23 novembre les locaux du groupe Airbus à Suresnes dans l'affaire de corruption présumée liée à la vente de satellites et d'hélicoptères au Kazakhstan entre 2009 et 2011.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau rebondissement dans l'affaire du Kazakhgate. Selon des informations recueillies par Mediapart et France Inter, les policiers de l'OCLCIFF, l'office anticorruption de la PJ, ont perquisitionné, jeudi 23 novembre, les locaux du groupe Airbus à Suresnes, en banlieue parisienne, où ils ont saisi des documents relatifs à l'affaire du Kazakhgate. Cette information judiciaire pour « corruption » est instruite par les juges d'instruction Aude Buresi, Serge Tournaire et Claire Thépaut, du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris.