La justice fiscale passe par les entreprises

Par

L’exigence de justice fiscale ne peut se passer d’une remise à plat complète de la fiscalité des entreprises, très coûteuse et peu efficace. Le soutien au secteur privé et les certitudes du gouvernement sont pourtant largement démenties par les faits et études.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un « grand débat » plein de tabous. Le gouvernement veut bien discuter fiscalité, mais en évitant des pans majeurs de la fiscalité française. On a vu comment patrimoines et successions étaient exclus du débat. Il en va de même de la fiscalité des entreprises. Cette question est pourtant centrale compte tenu de l’effort consenti depuis 2011 par l’État.